Plateforme de partage privé lancée dans le cadre du projet Maintenance Circulaire

Circular Maintenance est un projet dans le cadre du programme européen Interreg Flandre-Pays-Bas. Dans le cadre du projet Circular Maintenance, avec le soutien d'Interreg Vlaanderen-Pays-Bas, plusieurs partenaires publics et privés travailleront ensemble, sous la direction du Centre (néerlandais) de connaissance et d'innovation de l'industrie des procédés de maintenance (KicMPi) et de l'Association belge de maintenance (BEMAS), afin de réduire l'empreinte matérielle de l'industrie des procédés dans le sud des Pays-Bas et en Flandre, tout en obtenant un avantage économique.   

Description du projet

Le passage de la "possession" à l'"utilisation" et à la "réutilisation", ainsi que la responsabilité des déchets, incitent les entreprises à rechercher l'innovation dans leurs modèles de rémunération actuels, dans lesquels des combinaisons de produits et de services sont réalisées. La poursuite de l'intégration des produits avec les services crée non seulement de nouveaux marchés, mais aussi la possibilité d'assumer la responsabilité de la création et du cycle de vie complet des produits qu'ils fabriquent eux-mêmes. Cette responsabilité conduit à la reconception de produits et de processus et donc à des investissements substantiels, mais elle a aussi un potentiel de gains grâce à la réutilisation de matières premières rares. 

Ce projet soulève la question de savoir si le concept de parties de produits fonctionne également dans le secteur de la maintenance et plus particulièrement dans l'industrie de transformation.

Objectif du projet : 

- Un modèle commercial pour une plateforme de partage, qui est largement applicable dans l'industrie de la maintenance. 

- Les utilisateurs sont les responsables de la maintenance des entreprises de l'industrie de transformation telles que Engie, Nippongases, Oiltanking, Yara, BP, BASF,.... 

- Sur la plateforme de partage, ils peuvent trouver un aperçu des machines et équipements disponibles dans les autres entreprises, ainsi que faire une réservation. Elle peut concerner uniquement l'équipement, ou également l'opérateur correspondant.

Résultats du dernier trimestre

1. Le cas d'utilisation du projet a été élaboré plus en détail.

2. Une démo a été donnée aux futurs utilisateurs potentiels de ce à quoi pourrait ressembler une telle plateforme de partage. 

3. Le rôle des sociétés de location existantes a été développé dans le cadre de ce programme de travail 

4. L'aide a été concrétisée, comme une condition nécessaire pour les pièces : assurance, incitation, stimulation de l'offre, ingénierie des capacités, conditions générales. Une société de location a été appelée en tant qu'expert en expérience et fournisseur de technologie LoRaWan pour discuter du suivi et de la localisation. 

5. L'offre et la demande : le champ d'application a été défini, autour des "spéciaux" tels que les équipements de mesure spéciaux, afin de maintenir l'attention et de rendre les accords plus concrets. 

6. Des dispositions ont été prises, une première proposition d'assurance de Baloise Insurance a été examinée ensemble. 

7. La première offre a été mise en ligne sur une plateforme privée de i.Revitalise afin de pouvoir expérimenter l'offre, la consultation et la recherche. 

8. Les participants ont été élargis avec un assureur potentiel et deux sociétés de location.

Ce projet est subventionné par l'Union européenne